Transmission des Savoirs

De la carrosserie à la sellerie, les véhicules d’époque mobilisent de nombreux savoir-faire. Les préserver est une volonté forte de la FFVE, qui multiplie les initiatives pour les conserver mais aussi faire naître des vocations auprès des jeunes générations.

Savoir régler un carburateur, former une pièce de carrosserie ou réaliser une capote en cuir… L’industrie automobile française est riche en savoir-faire, mais faute d’être transmis, ils risquent de disparaître car certains d’entre eux n’existent plus que grâce aux véhicules d’époque.

L’ADN de la FFVE est d’en assurer la pérennité et leur sauvegarde, mais également d’en développer le pouvoir attractif, en particulier auprès des plus jeunes générations – beaucoup d’entreprises de la filière peinent en effet à recruter du personnel formé aux techniques de la voiture ancienne (tôlerie, mécanique, sellerie, menuiserie, …).

Présentation du programme Transmission des Savoirs par Hubert Haberbusch :

CHARTE DE PARRAINAGE CNPA-FFVE

Depuis la rentrée de septembre 2020, 37 apprenants ont démarré leur formation pour obtenir un certificat de qualification professionnelle « mécanicien ou tôlier véhicules anciens et historiques ».

Témoignage des apprenants :

4 Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) Véhicules de collection

La Commission Paritaire Nationale de la Branche des Services de l’Automobile a créé 4 CQP :

  • le CQP « Mécanicien réparateur de véhicules anciens et historiques », actuellement en cours de déploiement au sein d’organismes de formation habilités par l’ANFA ;
  • le CQP « Tôlier véhicules anciens et historiques »,
  • 2 CQP de niveau « expert » dans chacune des deux spécialités

En savoir plus et contacter un centre de formation

Focus sur les CQP Véhicules anciens et historiques par l’ANFA

En savoir plus sur les subventions et les rémunérations

  • En savoir plus sur le salaire d’un apprenti en contrat de professionnalisation : fiche info
  • En savoir plus sur les aides financières à l’apprentissage :
    Exemple de la Chambre de Métiers d’Alsace : fiche info

L’ ACCOMPAGNEMENT DE LA FFVE

En signant la charte de parrainage en février dernier avec le CNPA, la FFVE s’est engagée à soutenir financièrement les entreprises accueillant un apprenant.
Une subvention à hauteur de 2000€ à titre de participation aux frais de l’apprenant sera versée au professionnel répondant aux conditions d’éligibilité.

Modalités de versement de l’aide aux entreprises (extrait de la convention de demande de subvention) :

L’Organisme de Formation proposera aux Entreprises désireuses de prendre un apprenant la possibilité d’obtenir une subvention. Cette proposition sera faite au moyen du document figurant en annexe à la présente convention. En cas d’acceptation des Entreprises, celles-ci fourniront leurs coordonnées bancaires à la FFVE en vue du règlement.

Pour les sessions démarrant au dernier trimestre 2020, le montant de la subvention est fixé à 2000€ (deux mille euros) par apprenant.
Ce montant sera versé aux entreprises par la FFVE aux échéances et dans les proportions suivantes :

  • 30% à la fin du premier trimestre de la formation après la réunion du Comité de Suivi de l’article 3.2. ci-après
  • 30% à la fin du deuxième trimestre de la formation après la réunion du Comité de Suivi
  • 40% à la fin de la formation complète et dès lors que la condition d’adhésion au CNPA et à la FFVE de l’article 1 ci-dessus aura bien été remplie.